Quel délai entre les séances ?

Les séances correspondent aux impulsions de remise en mobilité. Le corps poursuit cette dynamique parfois pendant plusieurs semaines.

Un délai minimal raisonnable à respecter est d'une semaine. J'ai observé que la deuxième séance a souvent lieu trois semaines après la première, mais il n'y a pas de limite supérieure.

De même, bien qu'il n'y ait pas de possibilité de perturber les actions entreprises, il est bien de laisser un délai avec d"autre pratiques thérapeutiques.